동북아역사넷

상세검색 공유하기 모바일 메뉴 검색 공유
닫기

상세검색

닫기
사건명
기사명
작성·수신·발신자
본문
해제
사료라이브러리 열기
ID :NAHF.gk.d_0002_0610IDURL
사료라이브러리 열기
  • 글씨크게
  • 글씨작게
  • 프린트
  • 텍스트
  • 오류신고

벨로네(Bellonet)가 취한 조치의 무효화 주장

 
  • 발신자Moustier
  • 수신자H. de Bellonet
  • 발송일1866년 11월 10일(음)
  • 출전Documents, pp. 165-8.
Paris le 10 Novembre 1866

 Monsieur, J’ai reçu la dépêche que vous m’avez fait l’honneur de m’adresser sous le no= 16 au sujet des missionnaires françaises massacrés dans la Corée et à laquelle se trouve jointe la correspondance que vous avez échangée avec Mr= l’Amiral Roze. J’ai vu avec une profonde surprise que vous ayez cru pouvoir, sans aucune instruction qui vous y autorisât, engager au point où vous l’avez fait la responsabilité de la Légation que vous dirigez, en proclamant, de votre autorité privée, la déchéance du Roi de Corée, en lui déclarant solenellement la guerre et en prescrivant au commandant de nos forces maritimes dans les mers de Chine de commencer les hostilités. Je n’ai pas à examiner en ce moment si la Corée est ou non un pays vassal de l’Empire Chinois ; mais en décidant négativement cette question dans la communication si irréfléchie que vous avez faite au Gce= de Kong, vous traciez en quelque sorte vous-même des limites à votre juridiction et vous ôtiez par ce raisonnement à la Légation de S. M. à Pékin le droit d’intervenir directement dans les affaires de la Corée. Sans m’arrêter au surplus, à cette contradiction et, sans rechercher les motifs de votre conduite, je dois désapprouver entièrement la marche que vous avez suivie, et je vous prie de considérer comme nuls et non avenus les déclarations que vous avez faites ainsi que les ordres que vous avez donnés. Mr= le C. amiral Roze est [_____] d’instructions de M. le Mtre= de la Marine qui détermine le caractère de la mission dont cet officier Gal= est chargé, et il lui appartient de les exécuter sous sa seule responsabilité jusqu’à ce que je me sois entendu avec mon Collègue sur les résolutions nouvelles qu’il pourrait y avoir à prendre en commun. Je suis du reste convaincu d’avance que l’amiral saura concilier ce que réclament les devoirs de l’humanité et la protection de nos missionnaires avec la nécessité de ne pas entraîner la France dans une entreprise lointaine ; qu’il se bornera pour le moment, à se renseigner sur l’état des choses et des lieux, enfin qu’il n’aura recours aux moyens d’intimidation matérielle que s’il a la certitude de pouvoir mesurer exactement la portée de ses opérations et d’obtenir un résultat immédiat sans engager pour l’avenir l’action du Gt= de l’Empereur.

 
별지 : Le Moniteur universel (1866년 12월 28일, 29일, 1867년 1월 8일자) 보도문
 
  • 출전Documents, pp. 433-5.
 

【관련문서 1】

 

Journal officiel de l’Empire Français.

Vendredi 28 Décembre 1866

 Le ministre de la marine et des colonies a reçu du contre-amiral Roze, commandant en chef la division des mers de Chine, des dépêches annonçant la prise de Kang-hoa, ville fortifiée située au nord de l’île de ce nom, et à l’embouchure du fleuve sur les bords duquel se trouve Séoul, capitale de la Corée.
 Parti de Tche-fou le 11 octobre, avec la frégate la Guerrière, les corvettes à hélice le Laplace et le Primauguet, les avisos le Déroulède et le Kien-chan, les canonnières le Tardif et le Lebrethon, le contre-amiral Roze mouillait, le 13, avec sa division, devant l’île Boisée, à 18 milles de Kang-hoa. Le lendemain, les canonnières remontèrent la rivière Salée, remorquant les embarcations qui portaient les compagnies de débarquement de la Guerrière et des corvettes, ainsi qu’un détachement des marins-fusiliers de Yokohama. A peine débarqués, nos marins occupèrent les hauteurs sans rencontrer la moindre résistance et campèrent à 5 kilomètres de Kang hoa. Le 15, une reconnaisance fut exécutée par une colonne commandée par M. le capitaine de frégate comte d’Osery ; arrivée près d’un fort qui domine la ville, elle fut accueillie par un feu bien nourri de mousqueterie et par celui de deux canons de petit calibre. Après un engagement de quelques minutes, le fort fut occupé, et les Coréens s’enfuirent, laissant un drapeau entre nos mains.
 Le 16, dès huit heures du matin, le contre-amiral Roze, à la tête de toutes ses forces, se présentait devant la ville, qu’entourait une muraille crénelée de 4 mètres de hauteur. Parvenues à une centaine de mètres de la porte principale, nos troupes furent reçues par une fusillade assez vive, mais la muraille fut bientôt escaladée au cri de Vive l’Empereur ! et l’ennemi nous laissa maîtres de la place.
 Un grand nombre de canons, plus de 10,000 fusils, des munitions de toute sorte, ont été trouvés dans d’immenses magasins, et démontrent l’importance de la place de Kang-hoa au point de vue de la défense de la capitale de la Corée.
 Le contre-amiral Roze a fait inventorier avec soin les magasins dont il a pris possession au nom de l’Etat, et qui contenaient également dix-huit caisses remplies de lingots d’argent et des archives officielles.
 Une proclamation adressée aux habitants leur a fait connaître le but que l’amiral s’était proposé en venant châtier le gouvernement coréen et leur a assuré la protection la plus complète.
 Le blocus de fleuve de Séoul, qui a été notifié aux consuls des puissances européennes en Chine, et la prise de Kang-hoa, devaient produire une profonde impression sur le gouvernement coréen. En effet, la ville de Kang-hoa étant, comme on vient de le rappeler, située à l’embouchure du fleuve de Séoul, commande ainsi la principale voie que le commerce de la capitale est obligé de prendre, particulièrement pour assurer ses approvisionnements de riz.
 Aussi, dès le 19, le contre-amiral Roze recevait une lettre du roi à laquelle il s’est empressé de répondre, en faisant connaître les satisfactions qu’il réclame au nom du Gouvernement de l’Empereur.
 La dépêche qui renferme ces détails est datée du 22 octobre ; à cette date, le contre-amiral Roze était encore dans la ville de Kang-hoa, où il attendait les interprètes qu’il avait fait demander à notre consul de Shang-haï.

Journal officiel de l’Empire Français.

Samedi 29 Décembre 1866
Partie Non Officielle
Paris, le 28 Décembre
Bulletin
Le département des affaires étrangères a reçu par le dernier courrier de l’extrême-Orient une dêpèche de Shang-hai, en date du 6 novembre, qui confirme sur tous les points les informations relatives à la prise de Kang-hoa, adressées le 22 octobre au ministre de la marine par le contre-amiral Roze, commandant en chef la division navale des mers de Chine, et insérées au Moniteur d’hier. M. Brenier de Montmorand, consul général de France à Shang-hai, annonce que la colonie française a accueilli avec la plus grande satisfaction la nouvelle de l’heureuse issue de l’expédition du contre-amiral Roze dans le royaume de Corée, dont le premier effet sera de mettre fin aux actes fréquents de piraterie que le commerce européen avait à redouter dans ces parages.

Journal officiel de l’Empire Français.


Mardi 8 janvier 1867

 Le ministre de la marine et des colonies a reçu du contre-amiral Roze, commandant en chef la division navale des mers de Chine, des dépêches en date du 17 novembre.
 Après l’occupation de Kang-hoa par les compagnies de débarquement des bâtiments de la division, cet officier général s’est établi dans une position fortement retranchée, en ayant soin de faire parcourir par des détachements les environs de la ville et explorer les rives opposées de la presqu’île de Corée, en détruisant toutes les jonques qui se trouvaient dans le canal.
 Dans l’une de ces exploration, la chaloupe de la Guerrière, au moment d’aborder la côte, a été accueillie, presque à bout portant, par une décharge de mousqueterie qui tua trois matelots : nos marins autant à terre débusquèrent les Coréens qui, cachés dans les broussailles, avaient fait feu, et, conduits par l’aspirant de 1ère chasse Châtel, les mirent en fuite, après leur avoir tué quelques hommes.
 Le contre-amiral Roze ayant voulu s’assurer de l’état du pays, un détachement commandé par le capitaine de vaisseau Olivier sortit de Kang-hoa et rencontra à quelques kilomètres de la ville des Coréens en grand nombre, retranchés dans une pagode fortifiée ; l’ennemi, qui avait d’abord fait une sortie, fut repoussé et se hâta de rentrer dans ses retranchements en abandonnant ses morts.
 Après une fusillade très-vive, dans laquelle nous n’avons eu aucun homme tuè, mais qui malheureusement nous a quitté quelques blessés, la colonne rentra le soir même à Kang-hoa.
 Quelques jours après, le contre-amiral Roze, voyant que le gouvernement coréen ne donnait pas suite aux ouvertures auxquelles il avait dû croire en recevant une lettre du roi, se décida à quitter Kang-hoa : les approches de l’hiver se faisaient d’ailleurs déjà sentir, et il était à craindre que toute navigation dans la rivière Salée ne fût bientôt interrompue : alors il ordonna la destruction de tous les établisements du gouvernement, ainsi que celle du palais du roi, et nos matelots retournèrent à bord des bâtiments mouillés devant l’île Boisée.
 Les caisses renfermant des lingots d’argent représentant une valeur de 197,000 francs, des manuscripts et des livres qui peuvent offrir quelque intêrèt pour la science, ont été dirigées sur Shang-hai, d’où elles seront transportées en France.
 Le contre-amiral Roze annonce également que les deux missionnaires qui étaient restés en Corée sont venus le rejoindre, après avoir réussi à se faire débarquer à Tche-fou.
 La destruction de Kang-hoa, place de guerre importante, des poudrières et des établissements publics que cette ville renfermait, a dû prouver au gouvernement coréen que le meurtre des missionnaires français ne restait pas impuni.

 
이름
Roze , Kong , Roze , Roze , Roze , Osery , Roze , Roze , Roze , Roze , Roze , Brenier de Montmorand , Roze , Roze , Roze , Olivier , Roze , Roze
지명
Corée , Chine , Corée , Pékin , Corée , France , Kang-hoa , Séoul , Corée , Tche-fou , île Boisée , Kang-hoa , Yokohama , Kang hoa , Kang-hoa , Corée , Séoul , Chine , Kang-hoa , Kang-hoa , Séoul , Kang-hoa , Shang-haï , Shang-hai , Kang-hoa , Shang-hai , Corée , Kang-hoa , Corée , Kang-hoa , Kang-hoa , Kang-hoa , île Boisée , Shang-hai , France , Corée , Tche-fou , Kang-hoa
관서
la Marine , la division des mers de Chine , Le département des affaires étrangères , la marine , la division navale des mers de Chine , la marine , la division navale des mers de Chine , le gouvernement coréen , gouvernement coréen

태그 :

태그등록
이전페이지 리스트보기 맨 위로