동북아역사넷

상세검색 공유하기 모바일 메뉴 검색 공유
닫기

상세검색

닫기
사건명
기사명
작성·수신·발신자
본문
해제
사료라이브러리 열기
ID :NAHF.gk.d_0002_0120IDURL
사료라이브러리 열기
  • 글씨크게
  • 글씨작게
  • 프린트
  • 텍스트
  • 오류신고

조선 원정의 승인 및 인력과 물자 지원 요청

 
  • 발신자G. Roze
  • 수신자P. de Chasseloup-Laubat
  • 발송일1866년 7월 28일(음)
  • 수신일1866년 10월 11일(음)
  • 출전Roze I, pp. 49-55.
À Bord de la Guerrière, Hong-Kong, le 28 Juillet 1866

Monsieur le Ministre,
 J’ai eu l’honneur de vous adresser récemment de Tche-foo les renseignements que j’ai pu recueillir auprès du Père Ridel sur la Corée. Ces renseignements sont vagues et nécessairement incomplets, car l’existence que mènent nos Missionnaires, les précautions qu’ils sont forcés de prendre pour se soustraire aux poursuites des Mandarins, l’obligation pour eux de ne voyager en général que pendant la nuit et de vivre presque toujours cachés, sont autant de raisons pour les empêcher de connaître, aussi bien qu’on pourrait le désirer, un pays qui, de lui-même, d’ailleurs, est disposé à s’envelopper de mystère.
 Les renseignements que j’ai transmis à Votre Excellence ne peuvent donc être que des données peu détaillées et, sans doute, problématiques sur la situation actuelle de la Corée, sur son organisation militaire, sur sa constitution civile et sur ses ressources commerciales. En cela, pourtant, nous n’avons pour le moment, d’autres indications que celles que nous tenons de nos missionnaires. Une reconnaissance de la côte par une ou deux canonnières eût pu nous instruire sur l’accès de ces parages, sur la configuration des rives, sur la navigation du fleuve auprès duquel est bâtie la ville de Séoul, capitale de la Corée. Mais lorsque j’ai parlé au Père Ridel de mon désir d’effectuer cette reconnaissance, il m’a prié instamment de m’en abstenir jusqu’au jour où elle pourrait être immédiatement suivie d’une force expéditionnaire capable d’intimider le Gouvernement Coréen.
 Sa crainte était que l’apparition sur ces côtes d’un ou deux bâtiments seulement ne redoublât la persécution contre les chrétiens et ne fût le prétexte de nouveaux massacres. Cette reconnaissance, d’ailleurs, pourra toujours avoir lieu dès qu’il s’agira de faire une expédition et son but principal sera d’éclairer la marche de nos navires, d’indiquer le mouillage le plus convenable pour les bâtiments qui ne pourront pas remonter dans la rivière, de faire des sondages précis pour faciliter la navigation des canonnières dans le fleuve de Séoul.
 A Tche-foo, je me suis empressé de faire venir chez moi les marins Coréens qui avaient amené le père Ridel. Quelques uns de ces hommes m’ont paru intelligents et m’ont affirmé qu’ils seraient capables de conduire la Guerrière à travers les lignes de récifs qui entourent la baie indiquée sur nos cartes sous le nom de golfe de Prince Jérôme, et dans laquelle débouche le fleuve qui passe auprès de la capitale de la Corée. Votre Excellence sait que l’hydrographie de ces parages est tout à fait incomplète, et que nous n’en possédons ici aucune carte digne de confiance. Il est possible, cependant, que le Dépôt des cartes et plans à Paris ait quelque document plus précis sur les côtes de la Corée. Je lui serai reconnaissant, dans ce cas, de vouloir bien m’en faire l’envoi.
 Mais en nous faisant précéder par des bâtiments d’un faible tirant d’eau et en nous aidant, à l’un des renseignements des pilotes coréens cette navigation peut être facilement accomplie avec succès.
 De toutes les assertions recueilles tant auprès du Père Ridel qu’auprès des marins Coréens, il paraît ressortir :
 1º= Un mouillage sûr, pour un grand nombre de bâtiments, et du plus fort tirant d’eau, existe près de l’embouchure de la rivière de Séoul. L’accès de ce mouillage à travers les récifs est très praticable et on y trouve 10 mètres de profondeur à marée basse. La mer marne de 7 à 8 mètres sans que cependant les courants y soient bien forts ; ils sont, en général, d’un mille et demi à deux mille ;
 2º= La rivière n’a pas de barre ; elle a environ trois encablures de largeur. Sa profondeur, à marée basse est de 4 à 5 mètres, un banc seulement existe à près de 3 à 4 milles en aval de l’endroit le plus rapproché de la capitale. Il n’y reste que 1 mètre 50 centimètres à marée basse ; mais à mi-marée la navigation redevient libre sur toute la rivière. Elle gèle, en partie, pendant l’hiver.
 3º= La capitale de la Corée, Séoul, est à environ 30 milles en amont dans la rivière ; elle est à 5 kilomètres de la rive droite. De là des accidents de terrain en cachent la vue ; elle est dominée par deux collines, l’une à l’Ouest, l’autre au Sud, deux chemins praticables aux charrettes y conduisent.
 La ville est entourée d’une muraille continue et de forme à peu près circulaire de 6 à 7 mètres d’élévation sur un ou deux mètres d’épaisseur. Elle a 12 à 15 kilomètres de contour. Sa population est de 80 à 100 mille âmes ; sa garnison militaire est de cinq mille hommes armés en partie de fusils à mèches, de flèches et de lances ; elle a sept portes.
 Les pilotes coréens n’y ont pas vu de fortifications et pas de canons. Ils pensent que le peuple de la Corée est susceptible d’instincts guerriers.
 La distance à laquelle se trouve la capitale des rives du fleuve empêche les bâtiments d’agir directement contre elle. Pour la réduire un débarquement est donc indispensable. Les premiers efforts devront tendre à s’emparer des deux collines qui dominent la ville, de conserver la possession des deux routes qui y conduisent et d’assurer les communications avec la flotille. (Sic) Aussitôt [____], les deux collines devront être armées de pièces de montagne, au moins six sur chacune d’elles, pour forcer la ville à se rendre, et, s’il le faut, on y devra transporter des pièces d’un plus gros calibre pour battre en brèche et faciliter l’assaut.
 Les données que nous possédons sur les forces résistantes de la Corée sont si vagues, la connaissance du caractère des habitants, celle de leur esprit national, l’influence que l’autorité peut exercer sur eux sont autant de questions encore tellement ignorées, qu’il est assez difficile à priori, de fixer le chiffre du personnel nécessaire pour entreprendre une expédition ou même exécution coups de main.
 Cependant, en supposant que, s’attendant à une entreprise contre eux, les Coréens se soient préparés par quelques travaux de défense, tant à terre que sur le fleuve, je pense qu’il suffirait pour faire face aux éventualités de la défense de 1200 à 1500 marins de débarquement. La Division Navale de Chine peut en fournir 600 ; ce serait donc 600 ou 900 marins fusiliers à envoyer de France par un des transports de Cochinchine. A cet envoi, il faudrait ajouter celui d’une batterie de 8 obusiers de 4 rayés de montagne avec son personnel ; la Division de Chine n’en possédant que quatre.
 La température de la région dans laquelle se trouve la capitale de la Corée est très froide en hiver ; le fleuve gèle en partie. Une expédition pourrait être entreprise dès le mois d’Avril ou le mois de Mai. C’est le moment où le changement de mousson faciliterait la navigation du transport qui devrait venir directement à Tche-foo, porter les hommes de débarquement. Il serait opportun d’avoir deux canonnières en sus de celles de la Division en Chine qui ne possède que les canonnières le Tardiff (Sic) et le Le Brethon et les avisos le Déroulède et le Kien-chan. Ces six bâtiments légers au moins seraient indispensables pour le transport des hommes et le remorquage des embarcations dans le fleuve. La Cochinchine pourrait en prêter deux et le rendez-vous général serait à Tche-foo d’où nous partirions tous à la fois pour les Côtes de la Corée.
 Tels sont les renseignements que j’ai l’honneur de soumettre à Votre Excellence en attendant ses ordres et ses instructions. La Division Navale de Chine serait glorieuse d’avoir à venger le sang de nos missionnaires morts en Corée, et permettez-moi d’ajouter combien je serais fier et heureux d’être jugé digne de remplir une aussi belle mission.

Signé : G. Roze

 
이름
Ridel , Ridel , Ridel , G. Roze
지명
Hong-Kong , Tche-foo , Corée , Corée , Séoul , Corée , Séoul , Tche-foo , golfe de Prince Jérôme , Corée , Paris , Corée , Séoul , Corée , Corée , France , Cochinchine , Corée , Tche-foo , Cochinchine , Tche-foo , Corée , Corée
관서
le Gouvernement Coréen , La Division Navale de Chine , la Division de Chine , La Division Navale de Chine

태그 :

태그등록
이전페이지 리스트보기 맨 위로